Bienvenue aux Clos de Miège

…qui œuvrent à la mise en lumière d’un patrimoine et d’une culture du vin. Historienne et vigneronne, je redonne vie à de petites parcelles entièrement en muscat à petits grains, entre Sète et Montpellier. Une façon de passer du mot à l’ouvrage, de tendre des ponts entre les temps.
Consultez également en rubrique “Carnets des terroirs” une sélection d’articles rédigés sur les terroirs du Languedoc, ses vins, ses patrimoines, une culture pionnière en bio.

Ancrées sur un terroir béni des dieux, grecs et romains surement, qui installèrent la viticulture ici, ces productions oubliées, des vins naturellement doux sans mutage, ont fait la renommée des lieux. Elles sont aujourd’hui menées en conduite naturelle, sans pesticides, sans intrants, en limitant les apports en SO2 et les usages mécaniques. L’élaboration de l’Originel et de Prima Ora, vins patrimoniaux, s’inscrit dans une démarche plus large de préservation vivante d’un long passé, des splendides paysages qu’il a façonnés et d’un attachement militant au cépage muscat à petits grains. Une démarche multiforme, qui produit recherches historiques, articles, conférences, organisation d’événements, nous rattache au fil d’une connaissance du vin, de la vie, est rassemblée ici.

Articles récents

A l’inessentiel

A l’inessentiel

A la saveur d’un verre en terrasse A l’entrain de découvrir une pièce de théâtre Aux yeux plein d’étoiles dans la salle obscure A l’emballement pour quelques notes débridées A ce futile qui nous avait fait tous descendre dans la rue Aux éphémères instants A ce lever...

lire plus
Une année 2020 tout en paradoxes

Une année 2020 tout en paradoxes

Deux mille vins ? 20 vins… Qui ne s’est pas essayé à un jeu de mots sur une année se profilant sous des augures si favorables? Douze mois plus tard, 2020 s’achève sur un goût amer, tant pour les hommes que pour la planète, pour la vigne que pour le secteur culturel ou...

lire plus
C’est Aristée qu’il nous faut

C’est Aristée qu’il nous faut

Si les sources historiques sont impuissantes à nous renseigner face à de nouveaux virus, elles ont par le passé fait leurs preuves pour combattre les changements climatiques. Il suffit de s’adresser à Aristée, fils d'Apollon et de Cyrène. Comment n’y avions-nous pas...

lire plus

Share and Enjoy !

Pin It on Pinterest

Share This