Hâte de retrouver le chemin d’animations, à votre rencontre !
Conjonction des temps, trois propositions se succèdent les 8, 10 et 15 mars, sous le signe de l’art, de la femme et de la vigneronne, d’attention à la nature entremêlés, qui se croisent et se répondent d’un événement à l’autre. Vernissage, salon ou projection de film font sens et éveillent nos sens, font corps avec un travail, aux clos de Miège, autour d’une culture du vin.

 

8 mars. Art et empreinte écologique avec Sandrine Ygrié à Montpellier
Autour de l’idée de mère nourricière, Sandrine a réfléchi à une terre, une femme, une empreinte sur la nature pour créer un événement centré sur les arbres et les racines, l’écologie. Défilé de mode éthique, conte sur le costume et texte de réflexion sur la femme complèteront la soirée de vernissage, accompagnée d’une dégustation de l’Originel, expression d’un travail viticole en production naturelle, dans une biodiversité retrouvée.
Avec Marie Camus en organisatrice de la soirée, la boucle est bouclée pour marquer ce jour dédié aux droits de la femme d’une pierre commune, respectueuse de la planète et de ce qui la peuple.

 

 

 

10 mars. 5eEdition des Héritières de Bacchus à Claret
Femmes dans le vin, nous sommes de plus en plus nombreuses – et visibles -, grâce à des décennies d’efforts, de pionnières, de mouvements rassemblant les femmes et cristallisant des combats. Le pari de Laurent Lafont, président des Héritières de Bacchus, de créer en 2015 un salon entièrement dédié aux femmes vigneronnes relevait d’un défi, à l’heure où les lignes ne bougeaient pas beaucoup encore. Pari tenu, pari gagné par cet infatigable ambassadeur de vins de vigneronnes et son équipe de bénévoles dévoués à la réussite du salon, le seul de ce type en Occitanie. Cette 5eédition, autour d’une quarantaine de productrices venues de toute la France, toutes couleurs, toutes dénominations, toutes régions confondues, sonne l’âge de la maturité, confirmant la reconnaissance du travail d’artisanes du vin dans le monde professionnel et parmi les oenophiles. La double récompense – meilleure sommelière et meilleure ouvrière de France- accordée début 2019 Pascaline Lepeltier symbolise cette reconnaissance, ouverture d’horizons à toutes les femmes dans le vin.

 

 

 

15 mars. Projection-débat de Wine calling et dégustation de vins nature à Frontignan
Le film de Bruno Sauvard retrace l’épopée de quelques vignerons en vins nature, et en liberté, dans les Pyrénées-Orientales. Il sera précédé, comme une mise bouche (en condition ?), par une dégustation des vins de Marie et Luc Michel à Corconne, et de l’Originel, muscat naturellement doux, en son pays, comme un retour aux sources.

 

 

Pin It on Pinterest