Photo: Raquel Hadida

IMG_20150314_153116

 

 

La taille de la vigne est un exercice long, fastidieux, sous des conditions climatiques parfois difficiles et austères. Et tout au bout, lorsque le Printemps approche, la récompense: la vigne débourre, et, soudain, éclot la première feuille. Ici, sur la parcelle de Recouly.
Nous avons fini de tailler le jour même du Printemps. Il était l’heure, car la vigne commençait à pleurer sous le sécateur, signe de la montée de sève.
Le Printemps, c’est aussi une saison propice aux rencontres, dans les salons, événements viticoles, et pour ma part à l’occasion de conférences. Retrouvons-nous le 17 avril à Mireval, autour d’un événement très bio: Am Stram Gram et Terre Apiane sèmeront des graines pour les jeunes générations. Les préparatifs s’activent! Le 25 avril, je participerai à la première Edition des Héritières de Bacchus, à Claret, en tant que vigneronne et conférencière sur « les femmes et le vin dans l’histoire ». Le 12 mai, je présenterai à Frontignan, à l’invitation des Amis du Musée et du vieux Frontignan, une communication sur : « le terroir des muscats de Frontignan et ses alentours: histoire d’une exception viticole ».

Restons en contact aux coordonnées des Clos de Miège pour plus de détails sur mes prochains déplacements et ceux de l’Originel, ainsi que pour vos commandes et expéditions en France.

11041687_1445142322444023_8634411919065967898_o

Pin It on Pinterest